TEST 15 JOURS

En Irlande, Facebook risque une amende de 36 millions d’euros pour violation du RGPD

Par Paul Roy. Publié le 18 octobre 2021 à 17h59 - Mis à jour le 18 octobre 2021 à 18h07

L’autorité irlandaise de protection des données personnelles irlandaise (DPC), l’équivalent de la CNIL, envisage d’infliger une amende de 28 à 36 millions d’euros à Facebook dans l’une des enquêtes qu’elle mène contre le groupe,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

L’ONG noyb envoie des avertissements à 560 sites européens pour non respect du RGPD avant de déposer plainte

Cookies : les Cnil européennes veulent harmoniser les bandeaux de recueil du consentement

​​Cookies : la CJUE va devoir se prononcer sur la légitimité de Facebook à invoquer le contrat plutôt que le consentement

En Irlande, la Cnil va enquêter sur TikTok

Décryptages Tribunes gratuit

"Il reste beaucoup de chemin à parcourir à Apple pour cesser toute pratique anticoncurrentielle"

En Irlande, la Cnil inflige 225 millions d’euros d’amende à WhatsApp

Cookies : la Cnil met en demeure une quarantaine de nouvelles sociétés

Au Luxembourg, l'autorité de protection des données inflige 746 millions d'euros d'amende à Amazon

Décryptages

Cookies : pourquoi la Cnil sanctionne Le Figaro d'une amende de 50 000 euros