TEST 15 JOURS

Vente programmatique : 4 enseignements à retenir du passage de Google au first price auction

Le groupe américain, principal acteur de l’achat et la vente publicitaire programmatique, a confirmé une clarification de l’achat d’espace publicitaire automatisé en passant au mécanismes d'enchères first-price auction. Lors du salon DMexco 2019, mind Media a recueilli les réactions des acteurs de la chaine de valeur à cette annonce.

 

Par Paul Roy. Publié le 13 septembre 2019 à 10h14 - Mis à jour le 13 septembre 2019 à 10h14

Ces 12 derniers mois, le first price action s’est progressivement installé comme pratique tarifaire sur le marché de l’achat programmatique : le prix d’achat étant ici fixé à la meilleure enchère réalisée (first price), alors que la pratique du second price auction était alors la norme (le prix d’achat final étant fixé à la deuxième meilleure enchère plus un centime. Depuis, la cohabitation des deux pratiques tarifaires a entretenu l’opacité de l’achat et la vente publicitaire programmatiques. 

Google avait annoncé dès mars 2019 des nouvelles règles “unified pricing rules”, qui comprenaient entre autres le passage au first price auction sur son offre Ad Manager.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

On vous explique : la manipulation des enchères en programmatique (2/2)

Dossiers

On vous explique : la manipulation des enchères en programmatique (1/2)

MediaMath menace d'exclure les SSP et adexchanges qui manipulent les enchères programmatiques