TEST 15 JOURS

Teads demande aux acheteurs médias un “moratoire” sur leurs investissements sur Facebook et YouTube

Son directeur général France a adressé un email à 200 CEO et CMO d'entreprise, pointant les nouvelles entorses des deux plateformes pour la brand safety des marques.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 28 février 2019 à 13h33 - Mis à jour le 28 février 2019 à 13h33

Geoffrey La Rocca, directeur général de Teads France, qui se positionne comme une alternative plus qualitative aux plateformes via des partenariats avec les grands éditeurs médias, a écrit mardi 26 février à 200 CEO et CMO annonceurs et responsables d’agences médias pour leur demander un “moratoire” sur leurs investissements médias réalisés sur Youtube et Facebook.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Etudes de cas

Comment Citroën France a communiqué à la performance sur des sites exclusivement labellisés Digital Ad Trust en utilisant l'offre de Teads

Aux Etats-Unis, Amazon va rapidement compléter le duopole sur le marché publicitaire en ligne

Les principaux chiffres de la publicité en ligne en France en 2018 en 10 graphiques