TEST 15 JOURS

SVOD : France Channels lance son offre aux Etats-Unis

La société fondée par Julien Verley, l'ancien directeur commercial et vidéo de France Télévisions, accueil notamment Bertrand Méheut à son capital et comme président du Conseil de surveillance.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 15 mars 2021 à 17h12 - Mis à jour le 18 mars 2021 à 10h53

La société France Channels, qui propose une plateforme éponyme de vidéos sur abonnement (SVOD) dédiée “à la culture et l’art de vivre à la Française” à un public international (hors de France), a annoncé lundi 15 mars le déploiement de son offre en débutant par les Etats-Unis au deuxième trimestre.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Baromètre CNC : le marché de la vidéo à la demande est en croissance de 35,1 % en France en 2020

ViacomCBS lancera son service de SVOD Paramount+ en mars dans plusieurs pays

Aux États-Unis, l’agrégateur de services de SVOD Struum sera lancé au printemps

Disney+ revendique 87 millions d’abonnés dans le monde

Salto compte 100 000 utilisateurs trois semaines après son lancement

Le CSA et Hadopi recensent 78 services de SVOD en France en 2020

La veille de mind Media en février 2021 sur les médias en ligne et la vente publicitaire

Entretiens

Pierre Louette (Les Echos et Le Parisien) : "Nous procéderons à d'autres opérations de croissance externe"

OTT : Roku dépasse les 50 millions de comptes actifs en 2020

Salto : France Télévisions, M6 et TF1 prévoient un déficit de 93 millions d’euros en 2021

SVOD : Orange distribue en option les contenus de Disney+ en France

SVOD : la contribution des plateformes à la création audiovisuelle pourrait aller de 16 à 30 % de leur chiffre d’affaires