TEST 15 JOURS

Stephen Dunbar-Johnson (The New York Times) : “Notre stratégie repose sur la qualité de notre journalisme, la fluidité de notre technologie et la connaissance de nos clients”

Stephen Dunbar-Johnson, président des activités internationales du New York Times depuis 2013, revient sur l'année 2021, marquée pour le titre américain par une croissance record du nombre d’abonnés numériques, et explique la stratégique de développement et les ambitions du groupe en dehors des Etats-Unis, où le titre vise 2 millions d'abonnés en ligne, le double d'aujourd'hui.

Par Charlène Salomé et Jean-Michel De Marchi. Publié le 28 janvier 2022 à 13h00 - Mis à jour le 04 mars 2022 à 10h57

La transformation de la presse à l’international

mind Media publie à partir d’aujourd’hui et tout au long des prochaines semaines une série d’entretiens avec des responsables au sein de grands éditeurs de presse étrangers pour évoquer leur vision et leurs pratiques en matière de mutation des titres de presse.

Voici ci-dessous celle de Stephen Dunbar-Johnson pour le New York Times aux Etats-Unis.

Celle de Vicente Ruiz Gomez, directeur numérique d’El Mundo en Espagne, est disponible ici. 

Et celle de Christian Röpke, managing director online de Die Zeit en Allemagne est disponible ici.

En 2020, le New York Times avait enregistré une année record en termes d’abonnements avec 2,3 millions de nouveaux souscripteurs. Quelle est la tendance en 2021 et quel bilan tirez-vous de la crise sanitaire sur les activités du New York Times ?

2021 a également été une année très intéressante pour le New York Times ; nous avons enregistré une forte hausse des abonnements durant cette année (8,4 millions d’abonnés fin septembre 2021, + 21 % en un an, et + 19 % de revenus, ndlr). Les premiers mois de l’année ont été marqués par une actualité riche, avec l’investiture de Joe Biden et l’assaut du Capitole par des militants pro-Trump le 6 janvier, des événements qui ont boosté les abonnements de manière assez nette. Le deuxième trimestre a été beaucoup plus mou : notre couverture du coronavirus a généré beaucoup de trafic mais les lecteurs ont commencé à se lasser de ce genre d’articles. En revanche, le troisième trimestre a été notre meilleur trimestre depuis le lancement de la version numérique payante du New York Times (+ 455 000 abonnés numériques uniquement entre juillet et septembre 2021, ndlr) : nous avons eu une actualité foisonnante aux États-Unis, marquée par les événements climatiques extrêmes et le retrait de l’armée américaine d’Afghanistan. 2021 a également été marquée par une croissance publicitaire beaucoup plus forte que ce que nous avions prévu, notamment en ce qui concerne la publicité en ligne, plébiscitée par les annonceurs du luxe. Cette tendance a profité à nos revenus digitaux et papier.

Que représente le New York Times aujourd’hui ?

Au terme du troisième trimestre 2021, le New York Times a franchi la barre des 8,4 millions d’abonnés à son site et à son édition imprimée. Le groupe totalise désormais un million d’abonnés numériques en dehors des États-Unis. C’est une étape importante pour nous puisque ce chiffre se situe à mi-chemin de notre objectif à l’international, qui est de 2 millions d’abonnés numériques.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses Dossiers

Google accusé de truquer le marché publicitaire en ligne : de nouveaux éléments mettent en cause son système d'enchères programmatiques

Renaud Grand Clément
Entretiens

Renaud Grand-Clément (Le Point) : "Nous sommes redevenus légèrement bénéficiaires en 2021"

Entretiens gratuit

Louis Dreyfus (Groupe Le Monde) : "Les abonnements en ligne représenteront plus de 50 millions d'euros de revenus pour Le Monde en 2021"

Entretiens

Denis Olivennes (Libération) : "Nous devrions pouvoir disposer de 25 millions d'euros pour financer notre plan de développement pour trois ans"

Entretiens gratuit

Marc Feuillée (Groupe Figaro) : "Le dernier trimestre 2020 a été particulièrement bon pour nos revenus publicitaires numériques"

Entretiens

Edouard Coudurier (Groupe Le Télégramme) : "Nous souhaitons faire des acquisitions dans de nouvelles activités médias"

Le Monde s’adosse à Google pour simplifier la prise d’abonnement en ligne

Pierre Louette
Entretiens

Pierre Louette (Les Echos et Le Parisien) : "Nous procéderons à d'autres opérations de croissance externe"

Entretiens

Laurent Prud'homme (L'Equipe) : "Nous voulons saisir de nouvelles opportunités de partenariats, à l’image de l'accord de production noué avec Amazon"

Analyses

Comment Le Monde développe ses activités en Afrique

Analyses Dossiers

Sites d'actualités : les tarifs agressifs sont-ils pertinents pour le développement des abonnements numériques ?

Tribunes gratuit

"Xavier Niel n’a jamais donné la moindre indication sur sa stratégie à long terme avec la presse"

Les Echos retrouve l'équilibre financier, Le Parisien l'espère en 2025

L’Equipe fait évoluer son offre numérique et segmente ses offres tarifaires

Abonnements numériques (2/2) : comment les éditeurs ont-ils fait évoluer leurs offres en 2020 ?

Décryptages Dossiers

Abonnements numériques (1/2) : le classement annuel des médias en ligne payants

La Croix stabilise son chiffre d'affaires à 30 millions d'euros en 2020

Etudes de cas

Comment le Parisien veut accélérer le basculement de son modèle vers les offres payantes

Droits voisins : l'OGC des éditeurs médias et des agences de presse lancé avec de grandes ambitions

Le Groupe Le Monde commercialise son CMS auprès du Temps

Droits voisins : Le Monde et Le Figaro signent un accord avec Facebook

Décryptages gratuit

13,7 millions d'euros de résultat net pour le groupe Le Monde en 2020

Décryptages

Xavier Niel va céder les 26 % détenus dans le groupe Le Monde à un fonds de dotation

Tribunes gratuit

“Impressions fantômes : un phénomène encore méconnu qui fait perdre 10 à 20 % de leur inventaire publicitaire aux éditeurs médias”

Analyses

Le Figaro vise 20 millions d'euros de revenus en deux ans avec son nouveau service de billetterie

Kiosques numériques : ePresse.fr cédé au suédois Readly pour un montant pouvant atteindre 8,2 millions d’euros

Pierre Louette

L'idée de quotas publicitaires imposés aux annonceurs de nouveau évoquée

Analyses

Privacy Sandbox : toujours beaucoup d'incertitudes autour du projet alternatif aux cookies tiers de Google

Droits d’auteur : les éditeurs américains font pression sur les agrégateurs de contenus