TEST 15 JOURS

Stephan Loerke (WFA) : “Les pertes des éditeurs liées à la brand safety ont été surestimées”

Depuis le début de la crise sanitaire, la brand safety redevient une préoccupation centrale sur marché publicitaire. Stephan Loerke, CEO de la World Federation of Advertisers (WFA), l'association mondiale des annonceurs, détaille les enjeux du point de vue des annonceurs et les initiatives de l'association dans ce sens.

Par Mégane Gensous. Publié le 10 novembre 2020 à 23h02 - Mis à jour le 06 janvier 2021 à 17h46

Depuis le début de la crise sanitaire, des éditeurs pointent du doigt les pertes de revenus publicitaires liés à des pratiques de brand safety abusives. Les annonceurs sont-ils conscients de cette problématique ? 

L’un des grands enjeux du marché publicitaire pendant cette pandémie est en effet l’impact sur les ressources financières des éditeurs du blocage de mots-clés liés à l’actualité dans une période où ils ont besoin de les sécuriser. En revanche, les pertes de revenus des éditeurs imputables à ces pratiques, jusqu’à – 60 % selon certains, ont été surestimées, bien qu’elles soient réelles. Il ne faut pas oublier les effets de la crise sanitaire sur le volume d’investissements publicitaires des annonceurs.

Dans une étude de l’association d’annonceurs britanniques ISBA réalisée en mai 2020 auprès d’une trentaine de ses membres, 85 % d’entre eux indiquaient ne pas avoir recours au blocage de mots-clés liés au coronavirus ou de manière “sélective”. La brand safety demeure néanmoins une problématique importante pour la WFA,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretiens

Stephan Loerke (WFA) : "L'écosystème digital de la publicité est actuellement inefficace"

WFA : les grandes entreprises anticipent un recul de 31 % de leurs investissements publicitaires sur 2020

La campagne de boycott publicitaire contre Facebook s'étend en Allemagne

Brand safety : Facebook, YouTube et Twitter s'engagent auprès de la WFA à améliorer leurs contextes publicitaires