TEST 15 JOURS

Snap veut licencier 20 % de ses effectifs

Par Paul Roy. Publié le 31 août 2022 à 13h33 - Mis à jour le 02 septembre 2022 à 16h21

Selon un article de The Verge du mardi 30 août, Snap s’apprête à licencier 20 % de ses 6 400 salariés dans le monde, soit environ 1 300 postes supprimés. Ces coupes d’effectifs toucheront particulièrement les équipes du développement de mini-jeux et de terminaux physiques (lunettes AR et drone) et l’application française de cartographie Zenly, rachetée en 2017 pour 300 millions de dollars. Snap a enregistré au deuxième trimestre sa plus faible croissance trimestrielle depuis sa création et a vu son cours de bourse chuter de plus de 80 % en un an.

À retenir. Plus globalement, Snap fait face à une contraction de la demande publicitaire liée au contexte économique qui touche toutes les plateformes, mais subit aussi les effets directs de la politique anti-tracking d’Apple sur mobile. La société tente d’adapter son modèle et a lancé en juin une version payante de son application, pour laquelle elle revendique déjà plus d’un million d’abonnés. Dans ce contexte difficile pour Snap s’ajoute le départ récent de deux de ses cadres publicitaires chez Netflix pour le développement de sa nouvelle offre.

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses

Pourquoi les plateformes ont vu leur croissance publicitaire ralentir au deuxième trimestre

Vidmob, plateforme d’optimisation des créations publicitaires, lève 110 millions de dollars

Des années avant la mise en place d’ATT, Apple et Facebook ont discuté d’options de partage du revenu

Reddit veut proposer des contenus d’actualité en français

Snap enregistre un fort ralentissement de sa croissance au deuxième trimestre 2022

Snap nomme un nouveau directeur général en France

Analyses Entretiens

Yannick Carriou (Médiamétrie) : "Nous allons fabriquer des mesures radicalement différentes d'ici deux ans"