TEST 15 JOURS

Roku va supprimer 200 emplois aux Etats-Unis

Par Paul Roy. Publié le 17 novembre 2022 à 18h05 - Mis à jour le 17 novembre 2022 à 18h05

La plateforme de streaming vidéo Roku, principalement implantée sur le continent américain, a annoncé jeudi 17 novembre se séparer d’environ 5 % de ses salariés, soit environ 200 personnes, et ce aux Etats-Unis uniquement. La société explique cette décision par les difficultés rencontrées sur le marché publicitaire dans une période d’incertitudes économiques. Elle estime dans un document déposé à la SEC que ce plan engendrera des charges de 28 à 31 millions de dollars (indemnités de départ, cotisations sociales, etc.) engagées en majorité au quatrième trimestre 2022.

À retenir. Après avoir dépassé les estimations de Wall Street au troisième trimestre, Roku avait averti d’un quatrième trimestre plus faible en raison principalement de l’inflation et du ralentissement des dépenses publicitaires. Beaucoup d’acteurs, notamment les grandes plateformes, anticipent une contraction du marché publicitaire fin 2022 et surtout début 2023.

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses Dossiers

Les ayant droits sportifs basculent progressivement vers la diffusion OTT en propre

Analyses Dossiers

Les offres AVOD alternatives sont encore minoritaires sur le marché français

Analyses Entretiens

Olivier Baconnet (GroupM France) : "L'offre publicitaire de Netflix est déconnectée de la réalité du marché"

21 premiers annonceurs sur Netflix en France

SVOD : deux nouvelles plateformes bientôt déployées en France alors que le marché devient plus incertain

Meta supprime 13 % de ses effectifs

La bascule du coût GRP au CPM remise en question aux Rencontres de l’Udecam

Les applications 6play et myTF1 déployées sur les téléviseurs Samsung

Aux Etats-Unis, Amagi lève 100 millions de dollars pour développer la vidéo OTT et FAST

Disney creuse ses pertes liées au streaming vidéo

[Évènement On Air] Notre prochaine session sur le big bang du marché de la pub TV

Apple veut rentabiliser son contrat de diffusion de la MLS par la publicité

Environ 50 000 abonnés supplémentaires à Netflix au troisième trimestre en France

Netflix choisit Integral Ad Science et Doubleverify comme outils de mesure

Une course automobile réunit plus d’un million de connexions simultanées sur Twitch

Un distributeur OTT ne peut pas diffuser gratuitement une chaîne de télévision sans son accord