TEST 15 JOURS

RGPD : 11 éditeurs français ont créé leur propre consent management platform (CMP)

L’entrée en vigueur du RGPD a provoqué une multiplication du nombre de consent management platforms (CMP), ces outils qui permettent aux éditeurs de transmettre le consentement internaute à leurs partenaires. A côté de Quantcast, la plus utilisée, une vingtaine de pure players se sont lancés sur ce marché, et une cinquantaine d’éditeurs en ont créé une.

Par Aymeric Marolleau. Publié le 17 octobre 2018 à 17h34 - Mis à jour le 17 octobre 2018 à 17h34

Pour faciliter la transmission du consentement dans le cadre du RGPD, l’IAB Europe a mis en place il y a quelques mois le transparency & consent framework (TCF) (lire sur notre site). Ce mécanisme prévoit notamment que les éditeurs doivent mettre en place sur leur site une consent management platform (CMP), qui enregistre les choix des internautes et les traduit en des données qui peuvent être transmises à leurs partenaires.

Selon les premiers chiffres transmis à mind Media par les SSP Smart et Teads, Quantcast est la CMP la plus utilisée en France, puisqu’elle est responsable de 30 % du trafic avec information de consentement (lire sur notre site). Mais elle est loin d’être la seule, puisqu’au 10 octobre 2018, 151 CMP s’étaient enregistrées auprès de l’IAB Europe, contre une cinquantaine début juin. Pour mieux comprendre ce nouveau marché, mind Media a analysé la liste des CMP enregistrées auprès du transparency & consent framework au 10 octobre 2018.

L’IAB Europe les a classées en trois catégories. Premièrement, les CMP dites de “service”, c’est-à-dire commercialisées ou proposées gratuitement à tous les acteurs qui voudraient en installer une sur leur site. Il en existe 61. Deuxièmement, les CMP “privées”, créées par un acteur – généralement un éditeur –…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le RGPD va-t-il assécher les inventaires de data ?

RGPD : une grande partie du trafic français toujours sans information de consentement internaute