TEST 15 JOURS

Quel impact aura la fusion de Taboola et Outbrain sur les éditeurs médias ?

Le rachat d'Outbrain par Taboola marque l'aboutissement de la recomposition du secteur de la recommandation de contenus. Il devrait aussi remettre en cause la pratique des revenus minimum garantis jusqu'ici accordés aux éditeurs de presse. 

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 03 octobre 2019 à 18h49 - Mis à jour le 03 octobre 2019 à 18h49

L’annonce par Taboola, jeudi 3 octobre, de l’acquisition d’Outbrain – pour 250 millions de dollars en numéraire et 30 % du capital du nouvel ensemble – n’est pas vraiment une surprise. D’abord parce que les deux sociétés de recommandation de contenus en ligne ont plusieurs fois discuté d’un rapprochement ces trois dernières années. Ensuite parce qu’il répond à une nécessité economique, tant le modèle de developpement de ces acteurs a atteint ses limites.

Un marché jusqu’ici très favorable aux éditeurs

Ces prestataires,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Tribunes gratuit

Elodie Dratler (Ligatus France) : “Les modèles publicitaires qui reposent sur la garantie des revenus ne sont efficaces pour personne”

Confidentiels gratuit

Taboola a recruté son country manager France

Outbrain va acquérir Ligatus par échange d'actions

L'acquisition de Ligatus par Outbrain peut rebattre les cartes de la recommandation de contenus de marque