TEST 15 JOURS

Publicité segmentée en TV : le point sur les premiers tests et avancées réglementaires

Par . Publié le 30 juin 2017 à 11h42 - Mis à jour le 30 juin 2017 à 11h42

Alors que les avancées techniques rendent désormais possible le ciblage des publicités en télévision et que les annonceurs souhaitent concilier puissance de la TV et ciblage via le digital et la data, les groupes audiovisuels français militent depuis près d’un an pour une évolution de la réglementation en France. Lundi 26 juin, Netineo organisait une conférence sur la télévision programmatique et sur la publicité télévisée segmentée. Sélections de verbatim avec notamment le SNPTV, TF1 Publicité, le CSA, la DGMIC et l’UDA.

Sur le potentiel de la publicité TV segmentée

Virginie Mary, déléguée générale du SNPTV :

“Nous avons réalisé avec le cabinet Demain une étude pour répondre à deux objectifs : évaluer le potentiel de la publicité segmentée en télévision et en identifier les risques. Cette étude a montré que ce type de publicité représente un marché incrémental évalué à 200 millions d’euros d’ici 2022, en grande partie grâce à la géolocalisation : sans ce critère il tombe à 80 millions d’euros.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind