TEST 15 JOURS

Publicité mobile : en mettant en demeure Vectaury, la CNIL cible la géolocalisation via les SDK

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 09 novembre 2018 à 11h39 - Mis à jour le 09 novembre 2018 à 11h39

La technique de la publicité géolocalisée via SDK mobile est clairement dans le viseur de la CNIL. Après Teemo et Fidzup au printemps puis Singlespot il y a quelques jours, Vectaury a été mis en demeure jeudi 8 novembre pour non validité du consentement utilisateur au recueil de leurs données personnelles.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Quels SDK publicitaires figurent dans les applications mobiles des éditeurs médias ?

Dossiers

Mobile : qui installe les SDK publicitaires et pourquoi ?

Dossiers

Quelles données les SDK publicitaires recueillent-ils ?

Singlespot mis en demeure par la CNIL pour son SDK

SDK mobile : mis en demeure par la CNIL, Fidzup et Teemo répondent