TEST 15 JOURS

Pourquoi les acteurs de l’AVOD linéarisent leurs offres de contenus

En 2021, plusieurs acteurs de l’AVOD ont fait leur entrée en France, avec au centre de leurs offres des flux linéaires thématiques. Les diffuseurs classiques (TF1, M6) les ont rapidement imités. mind Media a interrogé Molotov, Rlaxx TV et Pluto TV pour comprendre les raisons et enjeux de ce passage au linéaire.

Par Paul Roy. Publié le 30 septembre 2021 à 17h36 - Mis à jour le 07 octobre 2021 à 15h24

En avril dernier, Netflix lançait une fonctionnalité de lecture aléatoire des contenus de sa plateforme. Un moyen de mettre en avant ses productions originales, mais aussi de linéariser une partie de son contenu, et recréer partiellement l’expérience offerte par la télévision. Ce sont d’abord de nouveaux arrivants sur le marché de l’AVOD qui ont mis les chaines linéaires au centre de leur offre, à l’image de PlutoTV aux États-Unis, RlaxxTV en Allemagne ou encore RakutenTV plus récemment.

Le terme FAST (pour free ad supported TV) a d’ailleurs émergé pour définir ces services qui mettent en avant l’expérience linéaire à partir d’un catalogue de vidéo à la demande, disponible au second plan.

Les chaînes de télévision ont aussi franchi le pas, soucieuses de transformer leurs plateformes de replay en offres AVOD distinctes avec des services et contenus spécifiques. Il y a quelques mois, myTF1 a dévoilé Stream,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Amazon lance son service AVOD IMDb TV au Royaume-Uni

Entretiens

James Brown (Magnite) : “La télévision connectée représente aujourd’hui plus d'un tiers de nos revenus”

Etudes de cas

Comment TV5Monde a développé son offre de vidéo à la demande à l'international

Le service d’AVOD allemand ​​Rlaxx TV se lance en France

Entretiens

Julien Vin-Ramarony (VOD Factory) : "Nous comptons plusieurs dizaines de milliers d'abonnés à chacun de nos services"

Comment les régies publicitaires TV accompagnent la réouverture des cinémas

Aux États-Unis, le Video Advertising Bureau veut développer une nouvelle mesure TV suite à la remise en cause de Nielsen

Un consortium d’acteurs TV américains veut simplifier la publicité segmentée

Entretiens

Laurent Prud'homme (L'Equipe) : "Nous voulons saisir de nouvelles opportunités de partenariats, à l’image de l'accord de production noué avec Amazon"

AVOD : M6 veut miser sur la relinéarisation des contenus sur sa plateforme 6play

Les services de vidéo à la demande représentent 25 % du temps passé devant la TV aux États-Unis

États-Unis : HBO max double son nombre d’activations de compte au troisième trimestre

Dossiers

Les services vidéo associent les modèles économiques pour répondre aux différents modes de consommation

Netflix accélère sa stratégie dans le jeu vidéo avec l’acquisition de Night School Studio