TEST 15 JOURS

Panorama des solutions technologiques pour développer une offre vidéo en OTT

Accompagnant l’explosion des usages de la vidéo par abonnement au milieu des années 2010, plusieurs sociétés se sont positionnées sur le marché français pour développer des solutions de gestion et de diffusion vidéo permettant à différentes typologies d’acteurs (ayant droit, chaînes de télévision, institutions culturelles, etc.) de lancer leurs offres de vidéo à la demande en OTT. mind Media dresse un panorama des principaux acteurs présents sur le marché français.

Par Paul Roy. Publié le 26 novembre 2021 à 16h18 - Mis à jour le 07 janvier 2022 à 14h23

Si aux États-Unis les chiffres laissent entrevoir un essoufflement du marché, en partie au profit de plateformes financées par la publicité (AVOD et FAST), la vidéo à la demande payante (VOD) se porte toujours très bien en France – malgré un taux de croissance moins fort. Selon les données du baromètre CNC de la vidéo à la demande payante, il représentait 1,125 milliard d’euros (à 88 % concentré sur la SVOD) sur les huit premiers mois de l’année 2021 (août), contre 979,7 millions d’euros (81,5 % pour la SVOD) sur la même période l’année dernière. 

La forte augmentation des usages sur le marché français a donc conforté l’ambition de la poignée d’acteurs qui se sont positionnés sur les dix dernières années pour développer des plateformes de vidéos à la demande (SVOD, VOD, AVOD, TVOD…) ou en live. Il s’agit à la fois de sociétés françaises spécialisées comme Alchimie, VOD Factory, Kinow, Okast ; de groupes internationaux implantés sur le marché, à l’image de Vimeo ; de sociétés spécialisées dans les services technologiques aux chaînes de télévision comme Red Bee Media ou Cognacq-Jay Image (ex-propriété du groupe TDF) ; et plus récemment d’acteurs TV OTT ou traditionnels lançant leurs solutions en marques blanches comme Bedrock (Groupe RTL) et Molotov Solutions de Molotov (récemment racheté par FuboTV).

Des développeurs de plateformes qui peuvent intervenir à plusieurs niveaux

Sur le plan opérationnel, les sociétés spécialisées qui ont émergé ces dernières années répondent peu ou prou à la même promesse ; à savoir la capacité à fournir à toutes typologies d’ayants droit (chaînes, distributeurs et producteur, pure players…) mais aussi à de nouveaux acteurs (institutions culturelles, marques, etc.), une plateforme technologique simple d’utilisation de gestion et diffusion de contenus vidéo sur tous les environnements (desktop, mobile, box télécoms, TV connectées, boîtiers OTT…). 

Elles se positionnent en revanche à différents niveaux dans la construction d’un projet. Certaines, comme VOD Factory, ambitionnent d’avoir un vrai rôle de conseil et d’accompagnement de la société tout au long du développement de l’offre. “Nous pouvons assister sur l’acquisition de droits, comme c’est le cas avec BrutX ; dans sa stratégie de distribution en lui donnant une meilleure compréhension des environnements, à l’image de ce que nous avons réalisé avec Orange ; mais aussi dans sa stratégie marketing et d’acquisition (certaines campagnes étant opérées directement par la société ndlr)”, nous indiquait en septembre Julien Vin-Ramarony,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

SVOD : Peacock peine à imposer son modèle freemium aux Etats-Unis

Analyses Dossiers

Pourquoi les acteurs de l'AVOD linéarisent leurs offres de contenus

Le nombre d’abonnés à Disney+ et Netflix stagne au troisième trimestre 2021

Netflix accélère sa stratégie dans le jeu vidéo avec l’acquisition de Night School Studio

Entretiens

Julien Vin-Ramarony (VOD Factory) : "Nous comptons plusieurs dizaines de milliers d'abonnés à chacun de nos services"

Etudes de cas

Comment TV5Monde a développé son offre de vidéo à la demande à l'international

Entretiens

Laurent Prud'homme (L'Equipe) : "Nous voulons saisir de nouvelles opportunités de partenariats, à l’image de l'accord de production noué avec Amazon"

Samsung étoffe son offre de contenus intégrée Samsung O avec des podcasts

Samsung veut accélérer sa stratégie AVOD en France