TEST 15 JOURS

On vous explique : la deuxième version du Transparency & consent framework de l’IAB Europe

Pour répondre aux critiques des éditeurs et de certaines sociétés adtech, l’IAB Tech Lab a dévoilé au printemps une nouvelle version du transparency & consent framework (TCF), le système qui permet aux éditeurs de transmettre le consentement internaute dans la chaîne de valeur. L’IAB France en a présenté les principaux points le 27 juin 2019 à ses adhérents et participants.

Par Aymeric Marolleau. Publié le 01 juillet 2019 à 18h47 - Mis à jour le 22 juillet 2021 à 17h21

Qu’est-ce que le transparency & consent framework ?

Début 2018, en prévision de l’entrée en application du RGPD, l’AIB Tech Lab s’était penché sur la question de la transmission du consentement des internautes au traitement de leurs données personnelles, recueilli par les éditeurs, vers leurs partenaires technologiques. Le 25 avril 2018, ces travaux ont abouti à la publication du standard Transparency & consent framework (TCF), par l’IAB Europe. Il se compose de trois éléments techniques.

Premièrement, la Global vendor list (GVL), un registre dans lequel les prestataires de la publicité en ligne participants précisent les finalités et fonctionnalités pour lesquelles ils souhaitent récolter des données, et la base légale (consentement ou intérêt légitime ?) sur laquelle ils s’appuient pour chacune.

Deuxièmement, une CMP list, dans laquelle les consent management platforms s’inscrivent pour signaler aux éditeurs de contenu que leurs outils sont en mesure de transmettre à leurs prestataires une consent string compatible avec le TCF.

Troisièmement, des fichiers pubvendors.json, dans lesquels les éditeurs inscrivent les prestataires qu’ils autorisent à collecter des données sur leurs sites.

Pourquoi une deuxième version ?…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

RGPD : la CNIL va initier un cycle de discussions avec le marché sur les modalités du consentement

Dossiers

RGPD : Quantcast, Didomi et Commanders Act sont les CMP les plus adoptées par les éditeurs français en juin 2019