TEST 15 JOURS

Offres payantes : forte hausse des recrutements pour les éditeurs français en 2018  

Pour pallier la baisse de leur chiffre d'affaires publicitaire, due notamment à la mainmise de Google et Facebook sur le marché, les éditeurs tentent de développer les abonnements en ligne. mind Media a analysé les pratiques d'une vingtaine de médias français pour connaître leur stratégie en matière d'offres payantes et le nombre de leurs abonnés purs numériques au 31 décembre 2018.

Par Aymeric Marolleau. Publié le 13 février 2019 à 17h47 - Mis à jour le 13 février 2019 à 17h47

Les efforts consentis par les éditeurs de presse pour développer les revenus qu’ils tirent des offres payantes en ligne commencent à porter leurs fruits : quatre d’entre eux ont désormais plus de 100 000 abonnés purs numériques, contre deux il y a un an (consulter sur notre site les chiffres au 31 décembre 2017). Il s’agit de L’Equipe, du Monde, de Mediapart et du Figaro.

Au total, les 16 médias dont nous disposons des chiffres d’abonnés numériques au 31 décembre 2017 et au 31 décembre 2018 ont vu le nombre global de leurs lecteurs payants passer de 617 423 à 880 730, soit un gain de 263 307 abonnés (+ 42 %). Bien sûr, un internaute peut être abonné à plusieurs titres à la fois.

 


 

Quelles stratégies d’acquisition ?

Ces chiffres restent loin des succès des grands médias anglo-saxons : 3,3 millions d’abonnés numériques fin 2018 pour le New York Times,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

Offres payantes en ligne : les éditeurs français en retard

Aux États-Unis, Condé Nast se tourne vers le BtoB et le payant

Google veut aider les éditeurs à développer leurs abonnements