TEST 15 JOURS

Native advertising : 68% des éditeurs feraient réaliser ces formats par la rédaction

Par . Publié le 19 août 2016 à 17h34 - Mis à jour le 19 août 2016 à 17h34

Les éditeurs s’appuient largement sur leurs équipes éditoriales pour produire leurs contenus de marque. C’est le constat d’une étude repérée par Contently le 16 août, et menée auprès de 140 responsables de médias dans 39 pays par l’association Native Advertising Institute et l’organisation professionnelle FIPP.

Ainsi, 68% des éditeurs interrogés font réaliser certaines prestations de native advertising par leurs journalistes. Pourtant, le manque de séparation entre les équipes éditoriales et commerciales est considéré comme la principale menace pour le native advertising par 45% des éditeurs.

Alors que le manque de différenciation claire entre contenu de marque et rédactionnel est parfois pointé du doigt par les autorités chargées de la protection des consommateurs, l’étude s’est aussi penchée sur ce sujet : 52% des éditeurs y accolent le terme “contenu sponsorisé”, mais 11% ne précisent rien.

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind