TEST 15 JOURS

Médias en ligne : l’Afrique peut-elle constituer un nouveau marché ?

Le Monde, Le Figaro, Le Point…. Ces derniers mois, les éditeurs français ont mis en place ou annoncé de nouveaux projets en ligne dédiés au marché africain. Pourquoi ce nouvel intérêt des éditeurs de presse pour l’Afrique ? Que représente le marché africain des contenus en ligne et quelles sont ses spécificités ? Quels sont les résultats des acteurs francophones déjà présents, et comment de nouveaux acteurs veulent s’y positionner ? Satellinet dresse un panorama complet de ce marché, avec les stratégies des acteurs déjà installés (TV5 Monde, RFI, France24 Slate Afrique, Jeune Afrique...) et présente les initiatives des nouveaux entrants (Le Point, Le Monde, Le Figaro...).

Par La rédaction. Publié le 01 décembre 2014 à 6h30 - Mis à jour le 15 septembre 2021 à 10h08

Selon une étude de Natixis de septembre 2013, il y aura 750 millions de personnes francophones en 2050 (dont neuf sur dix en Afrique) contre 220 millions recensées en 2012. Continent dynamique, l’Afrique pourrait voir sa population atteindre 4,5 milliards d’habitants en 2100, contre 1,1 milliard actuellement, d’après les projections de l’Institut d’études nationales démographiques (INED). Ces projections font de l’Afrique un marché à fort potentiel, notamment pour le numérique. Alors que le taux de pénétration des smartphones ne s’élève actuellement qu’à 15 %, l’Afrique est considérée comme le deuxième marché mobile au monde, avec 500 millions d’utilisateurs attendus en 2016, selon l’institut GFK. Croissance économique et démographique, marché en plein développement, progression de la connectivité haut débit avec l’installation progressive de la 3G et des bornes wifi… la région apparaît attractive notamment pour les médias français. De nombreux acteurs, principalement de l’audiovisuel, s’y sont installés depuis plusieurs années, comme TV5 Monde, RFI, France 24, et plus récemment Africa 24, avec leurs déclinaisons numériques. Outre ces acteurs spécialisés, ce sont désormais les médias généralistes qui veulent profiter des perspectives qu’offre l’Afrique. Alors que Canal+, Euronews et Gulli ont récemment annoncé leur intention de lancer des chaînes dédiées sur le territoire, des acteurs de la presse écrite – Le Point, Le Figaro et Le Monde – ont déployé ou annoncé leur futur développement numérique sur cette thématique. Des pure player, comme Slate et le Huffington Post – qui a lancé le HuffPost Maghreb en juin 2013 – sont également présents. Cet engouement autour de l’Afrique s’explique à la fois par une plus grande facilité à adapter des contenus en français,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Vincent Fleury nommé directeur du numérique de France Médias Monde

Entretiens

Jérôme Fenoglio (Le Monde) : « Nous allons lancer de nouvelles chaînes thématiques sur le numérique »

France 24 détaille son projet pour lancer Mashable en français