TEST 15 JOURS

Marketing et personnalisation : comment les médias améliorent leurs newsletters

Pour générer plus de trafic vers leurs sites et fidéliser les lecteurs, les éditeurs médias redécouvrent les vertus des newsletters. Depuis un an, ils empruntent les techniques du e-commerce, avec un marketing plus agressif et l’utilisation de technologies de personnalisation. mind présente les résultats obtenus par les groupes Altice Media, NextRadioTV, Les Echos et France Télévisions.

Par Aymeric Marolleau. Publié le 13 mai 2016 à 11h07 - Mis à jour le 13 mai 2016 à 11h07

Les newsletters, ces sélections de contenus ou de liens envoyées par e-mail à un moment déterminé, sont de nouveau une préoccupation des éditeurs. “Elles présentent deux grands avantages : fidéliser nos lecteurs en établissant une relation quotidienne et générer du trafic vers nos sites”, rappelle Christine Le Touche, directrice marketing de Next Interactive Media, la filiale digitale du groupe NextRadioTV (BFMTV, RMC, RMC Sport, 01Net, BFM Business), qui revendique un taux d’ouverture moyen de ses newsletters de 30 %, pour 100 000 abonnés au total. “On annonce souvent le déclin de l’e-mail, mais ce n’est pas du tout ce que l’on constate. Nous sommes convaincus que la newsletter est un produit éditorial qui a encore de la valeur et est qui est attendu par l’audience”, analyse Pierre-Nicolas Dessus, directeur marketing digital de France Télévisions. Pour preuve, les deux newsletters de Francetvinfo.fr, auxquelles s’ajoutent ponctuellement des alertes, représentent 10 % du trafic total du site (7 millions de visiteurs uniques mensuels en moyenne en 2015 selon Médiamétrie). Celles du Groupe Altice Media apportent 7 % du trafic de ses sites (L’Express.fr et Cotemaison.fr), pour trois millions d’inscrits uniques – 3,5 millions de mails envoyés par jour – et un taux d’ouverture moyen de 28 %. Certains y trouvent même une source de revenus publicitaires. “Pour les annonceurs, les newsletters offrent un contexte d’attention très fort, exclusif, et une bonne brand safety”, explique Christelle Macé, directrice de l’audience digitale pour le Groupe Altice Media.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Confidentiels

Prisma Media a choisi son prestataire pour personnaliser ses contenus numériques

Confidentiels

Trendsboard pivote vers le BtoC et lance une newsletter média

Comment personnaliser sa newsletter de marque ?

Le groupe Amaury dévoile la deuxième promotion de son incubateur