TEST 15 JOURS

Louis Dreyfus (Groupe Le Monde) : “Les abonnements en ligne représenteront plus de 50 millions d’euros de revenus pour Le Monde en 2021”

Le président du directoire du groupe Le Monde dresse un bilan économique et publicitaire de l’année 2020, pour laquelle la baisse du chiffre d’affaires est limitée à 5% (287 millions d’euros). Il présente le bilan de la stratégie du Monde pour les abonnements numériques (385 000 abonnés en ligne mi-février) et fixe les prochains objectifs. Il revient aussi sur sa décision de signer l’accord des droits voisins avec Google sans passer par l’APIG et annonce de nouveaux projets.

Crédit photo : Damien Grenon

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 12 février 2021 à 17h49 - Mis à jour le 17 avril 2021 à 11h58

Que retenez-vous de l’année 2020, qui a été très particulière pour les médias du fait du contexte ?

Pour tous, l’année a été évidemment marquée par la crise sanitaire et l’arrêt du marché publicitaire au cours du deuxième trimestre, ainsi que par la liquidation de Presstalis (qui a occasionné 9 millions d’euros de créances perdues par le Groupe Le Monde, ndlr) puis la création d’une nouvelle messagerie, France Messagerie, qui est désormais solidement structurée. En 2020, nous avons également terminé le chantier de notre nouveau siège social et pris possession de cet immeuble, près de la Gare d’Austerlitz lors du premier confinement en mars (il est situé avenue Pierre Mendès-France, dans le 13e arrondissement de Paris, ndlr). C’est un lieu unique, d’une taille comparable à celle du Centre Pompidou. Il réunit désormais au même endroit 1 450 personnes – dont 900 journalistes -, soit tous les salariés du groupe Le Monde et de l’Obs (l’Obs a les mêmes actionnaires de référence que le Groupe Le Monde et bénéfice de synergies mais ne figure pas juridiquement dans son périmètre, ndlr).

Paradoxalement, c’est aussi une période au cours de laquelle le Groupe Le Monde a su s’appuyer sur la mobilisation et l’agilité de ses équipes et la force de ses audiences numériques : nous avons démontré la robustesse de notre nouveau modèle économique. En décembre 2020, la diffusion France payée du Monde, a atteint 416 000 exemplaires selon l’ACPM, contre 324 000 en décembre 2019 (+ 28,5 %, ndlr). C’est un chiffre historique, qui couronne dix ans d’investissements dans nos rédactions et la croissance continue de nos abonnements en ligne.

Quel a été l’impact de la crise économique sur les résultats du groupe en 2020 ? Avez-vous pris des mesures d’économies ?

Les comptes 2020 ne sont pas encore clôturés, mais le groupe devrait afficher un chiffre d’affaires relativement stable (baisse de 5% à 287 millions d’euros, ndlr), et un cash flow opérationnel (“flux de trésorerie opérationnel”, assimilable à l’ebitda, ndlr) supérieur à 15 millions d’euros, qui sera supérieur à celui réalisé en 2019 qui était de 13,8 millions d’euros. Cette performance montre la puissance du portefeuille d’abonnés numériques du Monde et la très bonne résistance des magazines (Télérama, Courrier International, La Vie). Au niveau du groupe, les revenus générés par nos lecteurs représentent désormais 83 % des revenus, contre 17 % pour la publicité. Il y a dix ans la publicité représentait 25 % du chiffre d’affaires. Sur le périmètre Le Monde, les abonnements numériques sont devenus la principale source de chiffre d’affaires, les abonnements papier et web au total représentant entre 47 et 50 % des revenus de la SEM (Société éditrice du Monde,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretiens

Denis Olivennes (Libération) : "Nous devrions pouvoir disposer de 25 millions d'euros pour financer notre plan de développement pour trois ans"

La veille de mind Media en janvier 2021 sur les médias en ligne et la vente publicitaire

Entretiens

Marc Feuillée (Groupe Figaro) : "Le dernier trimestre 2020 a été particulièrement bon pour nos revenus publicitaires numériques"

Dossiers

Les abonnements numériques aux sites d'actualités progressent fortement en 2020

Le Monde segmente sa grille tarifaire d’abonnements numériques et y intègre une offre de jeux 

Dossiers

Comment les éditeurs travaillent la segmentation de leurs offres numériques payantes

Dossiers

DNI : comment Google a distribué les 140 M€ du fonds pour l'innovation dans l'information en Europe

Dossiers

Comment les éditeurs veulent maximiser le revenu par utilisateur avec les paywalls dynamiques