TEST 15 JOURS

Lorenzo Benedetti (Paradiso) : “Il faut varier les modèles de monétisation des podcasts natifs”

Plusieurs pure-players du podcast natif ont créé leur structure de production pour proposer leurs propres programmes ou en produire pour des tiers. Paradiso, cofondé et présidé par Lorenzo Benedetti, cofondateur et ancien dirigeant de Studio Bagel, est l'un d'eux. Il détaille à mind Media son positionnement dans le podcast, son modèle économique et sa stratégie à l'international.

Par Mégane Gensous. Publié le 18 février 2020 à 15h05 - Mis à jour le 18 février 2020 à 15h05

Ces dernières années, plusieurs acteurs spécialisés dans le podcast natif se sont lancés sur le marché français. En quoi le positionnement de Paradiso se différencie-t-il ? 

La société Paradiso a été officiellement créée en septembre 2019 et emploie désormais une vingtaine de personnes dont 15 en France. Une levée de fonds d’amorçage (d’un montant non communiqué, ndlr) a été réalisée en juillet 2019 auprès d’investisseurs issus des médias tels que Rodolphe Belmer (ancien directeur général de Canal+), le groupe audiovisuel Mediawan et la société de production Iconoclast. D’autres levées de fonds sont prévues pour accélérer le développement de l’entreprise. Paradiso a deux singularités, dont celle de ne pas être un studio de podcasts franco-français. Cette volonté d’internationalisation est une réalité depuis le mois dernier avec l’ouverture d’un bureau à Los Angeles, chargé d’adapter en langue anglaise le catalogue de Paradiso et de créer de nouveaux concepts pour ce marché. …

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Joël Ronez élu président de PIA, la nouvelle organisation représentative du podcast indépendant

Entretiens

Joël Ronez (Binge Audio) : “Il est capital pour nous d’être présent sur les enceintes connectées”

Le modèle de l’abonnement est-il applicable au podcast ?