TEST 15 JOURS

Loopsider double son chiffre d’affaires et devient rentable

Avec 3,4 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021 et 400 000 euros de bénéfice, le média 100% vidéo fondé par Giuseppe de Martino, Johan Hufnagel et Arnaud Maillard est en passe de valider son modèle.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 28 janvier 2022 à 13h12 - Mis à jour le 30 janvier 2022 à 21h06

Loopsider, média vidéo diffusé sur les réseaux sociaux Loopsider a dégagé des revenus de l’ordre de 3,4 millions d’euros en 2021, avec un résultat net qui devrait atteindre au moins 340 000 euros, selon son CEO Giuseppe de Martino, interrogé par mind Media.

Ils traduisent une amélioration sensible de l’activité : ses revenus en 2020 s’élevaient à 1,7 million d’euros pour 440 000 euros de pertes. Le modèle de la société repose sur des publicités et la production et diffusion de contenu de marque pour des clients tels que Veolia, Vinci, L’Oréal, Google, Carrefour, Coca Cola, Roche et LVMH.

La structure a levé 1 million d’euros fin 2017, puis 1,85 million en 2019, soit 2,85 millions d’euros au total. Outre les trois fondateurs et dirigeants opérationnels Giuseppe de Martino (CEO), Arnaud Maillard (directeur des opérations) et Johan Hufnagel (directeur de la rédaction), figurent au capital les investisseurs Bernard Mourad – présent dès la création – et Franck Papazian (Mediaschool), le fonds d’investissement Oneragtime (Stéphanie Hospital et Jean-Marie Messier) et quelques business angels de l’industrie tech.

Un effectif de 23 salariés et des pigistes

Loopsider, dont les contenus sont positionnés sur la mise en avant de récits et de sujets sociétaux, à été fondé en 2017 par Giuseppe de Martino, Arnaud Maillard et Johan Hufnagel. L’entreprise est désormais composée de 23 salariés, dont 9 journalistes et 6 spécialistes en data, auxquels s’ajoutent une dizaine de pigistes chaque jour – parmi un pool d’une trentaine de personnes.

Au sein de la rédaction, deux recrutements viennent d’être effectués ; celui d’Harold Grand, en tant que chef d’édition – il était jusque-là journaliste à Bangumi, la société productrice de l’émission Quotidien diffusée pour le groupe TF1 – et de Sarah Micollet en tant que programmatrice – elle était journaliste à TohuBohu Prod.

Toutes les ressources liées à cet article
Les Personnalités
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Hors-séries gratuit

[Hors-série] Recomposition du secteur télévisuel

Confidentiels Mouvements

La rédactrice en chef de Loopsider rejoint Le Parisien

Brut déploie un site et une application mobile

Confidentiels gratuit

Snapchat fait contrôler ses chiffres de fréquentation par l'ACPM en France

Google DNI verse près de 3,5 millions d'euros supplémentaires à des éditeurs français : quels sont leurs projets ?

Confidentiels

Loopsider recrute Daphnée Denis comme rédactrice en chef

Le nouveau projet vidéo Loopsider se précise

Après son rachat par Discovery, Eurosport veut accélérer sur la vidéo en ligne

TF1 reconfigure son offre d'information numérique

Près de deux ans après son lancement, Madelen, la plateforme SVOD de l’INA, compte 45 000 abonnés

Emmanuel Crego
Entretiens

Emmanuel Crego (Values) : "Chaînes de télévision et opérateurs télécoms ont dans l'immédiat des intérêts partagés à ne pas ouvrir l'écosystème audiovisuel à de nouveaux acteurs ou nouveaux services"

Libération propose une offre d'abonnement en ligne spécifique aux amateurs de jeux vidéo

Molotov diffusera désormais les chaînes du groupe M6 dans ses offres payantes

Dazn et Movistar acquièrent les droits de diffusion de la Liga de football pour 5 ans

Canal+ revendique 6 millions d’utilisateurs pour son offre vidéo MyCanal

Les plateformes vont verser au moins 250 millions d’euros par an à la création audiovisuelle et cinématographique française

Entretiens

Edouard Coudurier (Groupe Le Télégramme) : "Nous souhaitons faire des acquisitions dans de nouvelles activités médias"

Molotov condamné à verser 7 millions d’euros à M6

Les opérateurs télécoms travaillent sur un code de bonne conduite pour les plateformes de SVOD

Analyses Dossiers

Publicité TV segmentée : les acheteurs attendent une audience plus importante pour développer leurs investissements publicitaires

Tribunes gratuit

“Les chaînes de télévision doivent adopter une approche hybride pour tirer parti des atouts de leurs offres linéaires et digitales”