TEST 15 JOURS

Loopsider amorce une nouvelle étape de son développement

Cinq ans après son lancement, le média 100 % vidéo diffusé sur les médias sociaux devrait approcher 4 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année. Il vient de nouer un premier partenariat avec un média social italien et veut diversifier ses revenus.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 18 novembre 2022 à 16h54 - Mis à jour le 18 novembre 2022 à 19h15

Média vidéo dont les contenus sont distribués sur les plateformes sociales, Loopsider va réaliser environ 4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022, pour un EBIDTA compris entre 200 000 et 300 000 euros, selon son CEO, Guiseppe De Martino. Son résultat net devrait être légèrement positif, pour la deuxième année de suite. Ses revenus devraient ainsi progresser de 15 à 20 %. En 2021, le chiffre d’affaires avait doublé pour atteindre 3,4 millions d’euros, avec environ 150 000 euros de bénéfices.

Fondée en janvier 2018 par Giuseppe de Martino, Arnaud Maillard et Johan Hufnagel,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Loopsider double son chiffre d'affaires et devient rentable

Confidentiels Mouvements

La rédactrice en chef de Loopsider rejoint Le Parisien

Analyses Dossiers

L’attention deviendra-t-elle la nouvelle métrique de référence dans la publicité ?

Analyses Entretiens

Damien de Foucault (Udecam) : “Le manque de visibilité sur les investissements publicitaires est devenu la norme”

Analyses Dossiers

Les offres AVOD alternatives sont encore minoritaires sur le marché français

Analyses Entretiens

Olivier Baconnet (GroupM France) : "L'offre publicitaire de Netflix est déconnectée de la réalité du marché"

Etude WFA : 32 % des grandes marques veulent diminuer leurs investissements publicitaires en Europe en 2023