TEST 15 JOURS

Les stratégies éditoriales et commerciales des sites féminins

Après le ralentissement publicitaire de 2009, les régies commerciales des sites internet féminins évoquent toutes un retour en force des grandes marques, notamment la grande distribution qui cherche de plus en plus à toucher les femmes sur internet. La puissance d’audience des sites spécialisés féminins et l’homogénéité de leurs publics favorisent l’intérêt des annonceurs. Mais quel est le public des sites féminins ? Quelles sont leurs lignes éditoriales, leurs stratégies commerciales vis-à-vis des annonceurs ? Que préparentils pour 2011 ? Satellinet présente les choix éditoriaux et l’évolution des pratiques commerciales du secteur au travers de plusieurs exemples : AuFeminin.com mise sur l’accroissement de son audience, Le Journal des Femmes réaffirme son image CSP+, Marieclaire. fr développe ses applications pour mobiles, Elle.fr se veut plus régional et le nouveau Yahoo! Pour Elles compte intégrer le top 5 en un an.

Par La rédaction. Publié le 07 novembre 2012 à 2h41 - Mis à jour le 02 décembre 2021 à 10h58

Les internautes féminines se différencient du public télévisuel par leur profil plus jeune et plus actif. Plusieurs responsables de sites féminins évoquent également des femmes plus pragmatiques que les hommes, attirées par des choses plus utiles, plus concrètes. Moins joueuses, elles cherchent d’abord des conseils (mode, look, cuisine, famille, sexualité) et de l’évasion (people, bien-être). Des cibles idéales pour de grandes campagnes de publicité en quête de proximité avec le public. Quand certains sites développent au maximum leur audience pour séduire les annonceurs, d’autres misent sur un positionnement éditorial de plus en plus ciblé.

AUFEMININ.COM BIENTÔT EN CAMPAGNE

Pure player détenu à 82,4 % par le groupe de médias allemand Axel Springer, auFeminin.com est le leader des sites féminins en France avec 11,4 millions de VU en octobre selon Médiamétrie/NetRatings. Le groupe auFeminin (19,2 millions d’euros de chiffre d’affaires au premier semestre 2010, en hausse de 41 % par rapport à 2009) édite le site auFeminin.com et ses dix déclinaisons étrangères (dont Canada, Maroc et Vietnam), les sites Marmiton (France, Italie, Espagne) et 7 autres sites féminins (SantéAZ, Onmeda, Teemix, Joyce, Voyage bons plans, MyBeautyCase, Bildderfrau). Soit en tout 39 millions de VU dans le monde en octobre selon comScore (+ 33 % en un an). Le positionnement se veut exhaustif et 100 % gratuit. « Notre offre est tournée vers toutes les femmes et notre terrain est international », explique Anne-Laure Vincent, directrice générale d’auFeminin.com. Outre l’activité éditoriale (articles, brèves, dossiers, enquêtes), l’activité communautaire est très développée avec la mise à disposition de forums, d’une plate-forme de blogs et d’outils virtuels pour les internautes (suivi de grossesse, studio beauté…). « Ces deux activités [éditoriale et communautaire] représentent chacune 50 % du trafic », précise Anne-Laure Vincent. Ce fort développement communautaire est l’une des raisons du succès d’audience du site auprès du public féminin à la recherche de conseils et de réponses pratiques auxquelles les contenus éditoriaux ne répondent qu’en partie.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind