TEST 15 JOURS

Les principaux éditeurs de presse français et allemands accentuent leur lobbying contre les plateformes

L'Alliance de la presse d’information générale (PQN, PQR et PHR) et son homologue allemand appellent publiquement la Commission européenne à modifier la réglementation et à renforcer sa pression sur Google et Facebook.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 15 octobre 2019 à 15h06 - Mis à jour le 15 octobre 2019 à 15h06

Après une rencontre à Berlin qui a eu lieu fin septembre, l’Alliance de la presse d’information générale (APIG), syndicat qui réunit en France les dirigeants de PQN, PQR et PHR, et la Bundesverband Deutscher Zeitungsverleger e.V (BDZV),…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

e-privacy : une chute des revenus numériques des quotidiens nationaux de 57 % en 2020 ?

Droits d'auteur : Google ne veut pas rémunérer les éditeurs et va modifier l'affichage des contenus dans son référencement

Emmanuel Macron critique à son tour la position de Google sur le droit d’auteur