TEST 15 JOURS

Les MCN français en quête de diversification

Le cœur d'activité des MCN, qui consiste à gérer des chaînes sur Youtube et imaginer des opérations publicitaires entre influenceurs et marques, prend de moins en moins de place dans le business des ces sociétés. Leurs activités se diversifient : régie vidéo internationale, producteur pour la télévision, le cinéma ou les plateformes... mind Media fait le point sur l'évolution de ce marché avec les stratégies de Studio71 France (TF1), Golden Network (M6), Talent Web (Webedia), EndemolShine Beyond et ShareFraiche. Un tableau comparatif des principaux MCN français complète ce dossier (à télécharger plus bas).

Par . Publié le 21 décembre 2017 à 18h05 - Mis à jour le 21 décembre 2017 à 18h05

Les premiers MCN français ont vu le jour vers 2012 avec pour ambition de créer ou prendre en main des chaînes Youtube et de développer leurs audiences et leurs revenus grâce à des accords de commercialisation exclusifs. Depuis, l’activité a évolué et il n’est pas rare que les Youtubeurs, qui montent eux-mêmes leurs sociétés, travaillent avec plusieurs MCN au gré des opportunités.

Les propriétaires de MCN se sont adaptés en proposant des services plus variés et en diversifiant leurs revenus, parfois vers des activités plus traditionnelles de régie vendant des pré-rolls vidéo ou de producteur de contenus pour tous les écrans ou pour le offline.

Un marché plus concentré

 2017 a été marquée par des acquisitions et un mouvement de concentration, créant de facto trois grands acteurs de la vidéo en France : Studio71 France,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires
Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés
En pièces jointes

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind