TEST 15 JOURS

Les influenceurs peuvent-ils participer à la diffusion des bonnes informations sur la pandémie ?

Très sollicités par les marques pour promouvoir leurs produits ou partager leurs engagements, les influenceurs peuvent également être un vecteur de diffusion des consignes et de lutte contre la désinformation sur la crise sanitaire en cours. Parmi les initatives lancées dans ce sens, Kolsquare veut faire de sa plateforme un outil de mise en relation entre les influenceurs et les organisations institutionnelles. 

Par Mégane Gensous. Publié le 19 mars 2020 à 15h43 - Mis à jour le 19 mars 2020 à 15h43

Certains d’entre eux ont d’abord été pointés du doigt pour leurs pratiques non éthiques au début de la crise sanitaire en France, comme la promotion de masques de protection de contrefaçon ou de faux conseils médicaux. Les influenceurs peuvent cependant s’avérer utiles dans la lutte contre les fausses informations au sujet de la pandémie de COVID-19, et plus largement dans l’adoption des consignes de sécurité liées à la crise sanitaire.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretiens

Guillaume Thévenin (Instagram) : "L'arrêt de l'affichage des likes doit recentrer le débat autour de la qualité du contenu"

Le nombre de sociétés françaises spécialisées dans le marketing d’influence a augmenté de 76 % en 2018

Dossiers

Influence marketing : les 3 enjeux de son industrialisation et le panorama des principaux acteurs technologiques