TEST 15 JOURS

Les GAFA ont mieux absorbé la crise publicitaire que les autres acteurs du marché

Les résultats semestriels publiés par une partie des principaux acteurs publicitaires montrent que Facebook, Amazon, et dans une moindre mesure Google, ont été nettement moins touchés par le recul des investissements médias sur la première moitié de 2020 que les acteurs plus petits.

Par Mégane Gensous. Publié le 27 août 2020 à 14h42 - Mis à jour le 27 août 2020 à 14h42

Les mesures de confinement prises dans le monde entier en mars dernier pour limiter le développement de la pandémie de Covid-19 ont poussé la plupart des annonceurs à suspendre, reporter ou annuler la quasi-totalité de leurs campagnes publicitaires sur l’ensemble des médias les premiers jours et semaines suivants. Les GAFA ont cependant rapidement démontré une meilleure résistance par rapport au recul des investissements publicitaires.

Selon les chiffres de Kantar pour la France partagés à mind Media début juin (lire notre article),…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

La crise publicitaire et économique va-t-elle renforcer le duopole ?

Le chiffre d'affaires publicitaire de Google a reculé de 8 % au deuxième trimestre 2020

Dossiers

Observatoire e-pub SRI-Udecam : les leçons de la crise publicitaire pour le numérique au 1er semestre 2020 en 5 graphiques

Les revenus publicitaires d'Amazon en hausse de 41 % au deuxième trimestre 2020

Les revenus publicitaires de Facebook ont progressé de 10 % au deuxième trimestre 2020