TEST 15 JOURS

Les ayant droits sportifs basculent progressivement vers la diffusion OTT en propre

Dans un marché des droits TV moins avantageux pour eux, pour développer leur notoriété, les ligues, fédérations et clubs de sports français moins "premiums" que le football ou le rugby se réapproprient la diffusion de leurs contenus en lançant leurs plateformes en OTT.

Par Paul Roy. Publié le 04 novembre 2022 à 10h11 - Mis à jour le 16 novembre 2022 à 18h25
Les points clés
Les fédérations et ligues françaises qui lancent leur offre en OTT le font avant tout pour fédérer une communauté autour de leur sport et des clubs que pour en faire un véritable levier de croissance économique.
La démocratisation et la baisse des coûts d’accès aux outils de diffusion et de captation du sport en live ont considérablement facilité la tâche aux ayant droits. 
Pour les plus petits acteurs, qui n’ont pas jamais eu l’opportunité de commercialiser des droits TV, l’enjeu est aussi d’être intégré dans des plateformes d’agrégation ou des offres plus larges, proposant l’accès à plusieurs sports.

En 2020, 24 % des internautes de 15 ans et plus étaient abonnés à au moins une offre payante de sport, selon une étude publiée par Hadopi et le CSA. 6 % de cette même population était abonné à au moins une déclinaison OTT d’une chaîne de sport, et 3 % avait souscrit à au moins une offre purement OTT lancée par une ligue ou autre ayant droit. Une tendance qui concerne particulièrement les plus jeunes, moins enclins à s’abonner aux diffuseurs classiques. Ainsi, selon l’étude, “60 % des abonnés à une offre de sport en OTT ont entre 15 et 34 ans, contre 35 % pour les abonnés à des offres classiques.

Si la part d’abonnés aux offres des acteurs du sports était à l’époque faible,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

OTT : la plateforme de streaming sportif pour les professionnels Screach vise 20 000 établissements abonnés d’ici 2025

La FIFA lance sa propre plateforme de streaming vidéo

Dossiers

Comment les acteurs français de la SVOD généralistes se positionnent face aux grandes plateformes américaines

Analyses Dossiers

Abonnements numériques (1/2) : la croissance des médias d'information en ligne payants se stabilise en 2021

Pourquoi le fournisseur de solutions OTT Alpha Networks rachète Kinow

Analyses Dossiers

Panorama des solutions technologiques pour développer une offre vidéo en OTT