TEST 15 JOURS

Les acteurs du drive-to-store revoient leurs offres face à la fermeture des magasins

Par Mégane Gensous. Publié le 01 avril 2020 à 16h58 - Mis à jour le 01 avril 2020 à 16h58

La fermeture des commerces non essentiels en France samedi 14 mars a particulièrement impacté les sociétés qui développent des dispositifs pour augmenter le trafic et les ventes en magasins physiques. Pour autant, “s’ils ne vont plus en magasin,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La publicité mobile est le deuxième secteur visé par les mises en demeure de la CNIL en 2018

Les acteurs français du drive-to-store

Drive-to-store : Fidzup cesse son activité