TEST 15 JOURS

Le header bidding in-app est toujours en phase de développement

Largement adopté par les éditeurs sur le web ouvert et mobile, le header bidding ne s’est pas encore généralisé dans l’univers applicatif, mais des solutions comparables émergent.

Par Paul Roy. Publié le 05 février 2021 à 14h55 - Mis à jour le 15 février 2021 à 15h53

Depuis trois ans, le header bidding a été progressivement adopté par les éditeurs français sur le web desktop et mobile. Ce système d’enchères en temps réel permet aux éditeurs de connecter un nombre de sources de demandes plus important que dans le système d’enchères en cascade, ce qui fluidifie les échanges et leur permet de davantage valoriser leurs inventaires. Sur le web, il nécessite l’intégration d’un wrapper sur le site de l’éditeur, proposé en open source comme Prebid (créé par AppNexus), ou par des sociétés privées comme Google ou Amazon.

Cependant dans l’univers in-app, et notamment chez les éditeurs de presse, il reste en phase de développement. Un des principaux freins d’adoption est qu’il n’y a pas de solution header bidding open source dédiée à cet environnement. Prebid.js, largement plébiscité par les éditeurs sur le web, n’est pas construit pour l’in-app, où il demande une grosse gestion back-office, souvent difficile à envisager chez un éditeur. “Côté SDK prebid, il faut gérer toute la mécanique de bidding server-side pour mettre en concurrence les différentes sources de demandes. Il faut aussi faire l’effort de s’intégrer à chaque nouvelle source de demande.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

Quelles sont les options des éditeurs et adtechs pour s'adapter à la politique d'Apple sur mobile ?

IDFA : Facebook prépare une action en justice contre Apple

Apple confirme qu’il introduira son App tracking transparency dès 2021