TEST 15 JOURS

Le crédit d’impôt pour les abonnements à la presse définitivement voté

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 24 juillet 2020 à 17h00 - Mis à jour le 24 juillet 2020 à 17h00

L’Assemblée nationale a définitivement voté jeudi 23 juillet le texte instaurant un crédit d’impôt pour les ménages s’abonnant à un titre de presse, texte qui avait été négocié en commission mixte paritaire (CMP). Un crédit d’impôt équivalent à 30 % du montant de l’abonnement sera accordé une fois, sans condition de ressources, à tous les foyers pour un premier abonnement de 12 mois minimum à un titre de presse papier ou numérique IPG (presse d’information politique et générale) jusqu’au 31 décembre 2022 . Le montant du crédit ne sera pas plafonné. L’effectivité du dispositif sera fixée par décret après sa validation par la Commission européenne. 

À retenir. Cette aide aux éditeurs de presse s’inscrit dans le cadre de l’examen par le Parlement du troisième  projet de loi de Finances rectificative (PLFR) pour 2020 pour soutenir l’économie après la crise sanitaire. Ceux-ci, qui ont nettement augmenté la vente d’abonnements numériques au premier semestre (notre dossier chiffré), réclament toujours un soutien plus important, à l’image de certains dispositifs à l’étranger (notre panorama des aides mondiales en faveur des médias).

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

Panorama des aides mondiales en faveur des acteurs des médias et de la communication

Dossiers gratuit

Les abonnements numériques aux médias d'actualités bondissent de 20 à 50 % en six mois

Les sénateurs élargissent légèrement le périmètre du crédit d'impôt pour l'abonnement à la presse

Le ministère de la Culture chiffre à 1,65 milliard les aides apportées au secteur des médias, de la presse et de la communication