TEST 15 JOURS

Le confinement dynamise le marché du retail media

À l'instar des éditeurs de site d'information, les sites des retailers connaissent un pic de trafic et de transactions depuis le début du confinement il y a un mois. À la différence que les annonceurs semblent maintenir, voire augmenter, leurs investissements publicitaires sur ces supports.

Par Mégane Gensous. Publié le 16 avril 2020 à 16h48 - Mis à jour le 16 avril 2020 à 16h48

Le début du confinement en France le 17 mars 2020, et la limitation des déplacements et la fermeture des magasins non essentiels qu’il a occasionné, a poussé les Français à basculer une partie de leurs achats en ligne. Tous les secteurs ne sont pas concernés, en raison de la baisse de demande sur les produits non essentiels, des contraintes logistiques et de l’allongement des délais de livraison : la Fevad notait fin mars que seuls 18 % des 136 sites analysés ont enregistré une hausse de leur activité depuis le début du confinement, l’alimentation en tête. 

La crise augmente les pratiques d’achats en ligne

En temps normal, l’e-commerce (livraison à domicile, drive, retrait en magasin) pèse 9,1 % du commerce de détail en France selon les derniers chiffres de la Fevad publiés en juin 2019.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le groupe Casino rapproche ses activités médias et CRM au sein de relevanC

Observatoire e-pub 2019 : 8 graphiques pour comprendre l’évolution du marché publicitaire en ligne

Le groupe Mulliez lance un projet data CRM commun à ses marques 

Fnac-Darty officialise la création de sa structure de régie et de trade marketing, Retailink