TEST 15 JOURS

Le chômage partiel utilisé dans de nombreux groupes médias

Les mises en chômage partiel des salariés se multiplient au sein des médias pour faire face à la crise financière et économique qui s'annonce. Elles concernent différents postes, dans les rédactions, la régie, les services dédiés aux événements, RP, marketing ou à l'administratif.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 25 mars 2020 à 19h19 - Mis à jour le 11 mars 2021 à 17h06

 Selon nos informations, 20 Minutes a mis en place ce dispositif – destiné à sauvegarder les emplois tout en préservant la viabilité financière des entreprises – particulièrement aux fonctions d’édition papier – le journal n’est plus imprimé -, mais aussi à la rédaction en chef, au sport et à la culture. Le Parisien a fait les mêmes choix (sport, culture…). À Altice Média (BFM,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Un plan de 4 milliards d'euros annoncé par le Gouvernement pour soutenir les start-up

La fréquentation numérique des médias d'information est en très forte progression

Dossiers gratuit

Comment les éditeurs adaptent leurs offres éditoriales en ligne pour traiter la crise sanitaire

Les vendeurs d'espace dans la crainte d'une crise publicitaire