TEST 15 JOURS

Le changement de politique fiscale de Facebook en France reste timide

Le groupe a certes déclaré pour 2018 davantage de chiffre d'affaires réalisé dans l'Hexagone que les années précédentes, mais le montant reste minoré. Son bénéfice net demeure lui aussi réduit.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 23 juillet 2019 à 19h09 - Mis à jour le 23 juillet 2019 à 19h09

Dans un article du 11 juillet, La Lettre A revient sur la nouvelle politique fiscale appliquée en France par Facebook. L’entreprise a commencé au 1er juillet 2018 à déclarer ses revenus réalisés auprès des grands comptes hexagonaux auprès de Bercy et non plus en Irlande.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Tribunes gratuit

Philipp Schmidt (Prisma Media Solutions) : "Facebook est un succès financier, oui, mais à quel prix ?"

Les détails sur le fonds de dotation qui sera créé par Mediapart