TEST 15 JOURS

L’audience de Facebook ne baisse pas en France

A plusieurs reprises ces deux dernières années, le marché s’est fait l’écho d’une baisse des usages sur Facebook, au niveau mondial mais aussi en France. Ces propos sont parfois appuyés par des études dont la rigueur est douteuse. En France, les audiences de la plateforme sont stables ou en progression sur différentes métriques ces 18 derniers mois, selon les données de Médiamétrie.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 26 février 2020 à 16h01 - Mis à jour le 26 février 2020 à 16h01

Le 25 novembre 2019, le cabinet d’études marketing eMarketer, entreprise américaine qui appartient au Groupe Axel Springer depuis 2016, a publié une nouvelle étude annonçant que “les utilisateurs de Facebook en France et en Allemagne quittent la plateforme encore plus rapidement que prévu”. Le cabinet d’études ajoutait qu’en France, en 2019, Facebook connaîtra pour la première fois une baisse de son nombre d’utilisateurs mensuels : “La base d’utilisateurs diminuera de 1,3 %, à 27,6 millions” et “cette baisse devrait se poursuivre”, avec “d’ici 2022, moins de 50 % des internautes en France qui utiliseront Facebook.” Le chiffre est d’environ 53 % actuellement selon Médiamétrie.

Cela fait plusieurs années que cette analyse est avancée et reprise,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Bientôt des annonces de la WFA pour une mesure cross-média interprofessionnelle

L’UDM ouvre au public son référentiel sur la mesure de l’efficacité publicitaire 

Le CESP publie une grille comparative sur la mesure publicitaire au sein de YouTube et Facebook