TEST 15 JOURS

La publicité TV segmentée ne menace actuellement pas les médias locaux

Cela fait désormais deux ans que la publicité TV segmentée est autorisée en France. À l’issue de cette période de tests en conditions réelles, la DGMIC a publié un rapport sur son impact, qu’elle juge pour l’instant sans effet, sur les revenus publicitaires des médias locaux, en raison du retard du développement du marché. 

Par Mégane Gensous. Publié le 06 septembre 2022 à 17h39 - Mis à jour le 06 septembre 2022 à 17h39

La Direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) a publié lundi 5 septembre son rapport sur l’impact de l’autorisation de la publicité ciblée à la télévision linéaire. Il a été réalisé par les cabinets de conseil français CMI et Eugroup Consulting en auditionnant notamment des associations professionnelles du secteur concernées, telles que le SNPTV ou le SIRTI. La publication d’une étude d’impact dans les deux ans suivant son autorisation était l’une des conditions fixées par le décret du 7 août 2020 qui a rendu légal ce nouveau levier publicitaire.

Les revenus segmentés ne sont pas encore au niveau des prévisions

Si les acteurs de la publicité TV segmentée se félicitent de l’engouement affiché par les acheteurs deux ans après l’ouverture du marché, ils se sont cependant toujours refusés à fournir des chiffres officiels sur la taille de ce marché pour l’instant. C’est désormais chose faite avec ce rapport qui chiffre à “moins de 5 millions d’euros” les recettes tirées en 2021.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Publicité TV segmentée : Euronews est le premier éditeur client de TVMotik

FranceTV Publicité et Radio France Publicité lancent une offre de publicité locale commune

Publicité TV segmentée : Xandr donne accès en programmatique aux inventaires de quatre régies

Analyses

Publicité TV segmentée : les spécificités de Canal, diffuseur et opérateur de télévision

L’ARPP travaille avec le marché à l’intégration programmatique de ses avis TV

Analyses

Jusqu’où la publicité TV segmentée peut-elle s’ouvrir à l’achat programmatique ?

Publicité segmentée : 5,7 millions de foyers français activables au premier trimestre 2022

Publicité TV segmentée : Altice Media Ads & Connect signe avec deux nouveaux opérateurs

Publicité TV segmentée : TF1 lance son offre programmatique

Publicité TV segmentée : Canal+ trouve un accord avec Orange

M6 Publicité ouvre la publicité segmentée à l’achat programmatique garanti

Publicité TV segmentée : M6 Publicité s’associe avec Rossel Advertising

Analyses

Les principaux chantiers réglementaires qui attendent le prochain gouvernement français

Free signe un premier accord dans la publicité TV segmentée avec M6 Publicité

Bouygues Télécom, Realytics et Smart développent une solution technologique commune de commercialisation de la publicité segmentée

Publicité segmentée : TF1 Pub débute des bêta-tests de commercialisation programmatique

L’AF2M revoit à la hausse ses prévisions de foyers activables en publicité segmentée 

Publicité TV segmentée : TF1 Pub signe avec SFR

Analyses Dossiers

Publicité TV segmentée : les acheteurs attendent une audience plus importante pour développer leurs investissements publicitaires