TEST 15 JOURS

La neutralité du wrapper header bidding d’Index Exchange mise en question

Par . Publié le 02 octobre 2018 à 15h40 - Mis à jour le 02 octobre 2018 à 15h40

Alors que le header bidding a rebattu les cartes sur le marché des SSP et des adexchanges (lire sur notre site), certains acteurs ne risquent-ils pas d’en changer les règles pour maintenir leurs gains ? Quelques semaines après avoir renoncé (temporairement ?) à la pratique controversée du bid caching (lire sur notre site), Index Exchange est de nouveau pointé du doigt.

Cette fois, c’est son wrapper header bidding qui est accusé de manquer de neutralité par certains éditeurs et concurrents, révèle AdExchanger lundi 1er octobre. Au moins deux adexchanges ont adressé une lettre au président de la société canadienne, Andrew Casale, menaçant de se retirer de son wrapper s’il ne prend pas des mesures pour corriger ses pratiques. OpenX assure par exemple qu’Index Exchange a changé son code d’intégration plus tôt cette année sans l’en avertir, lui causant des pertes. Plusieurs adexchanges assurent qu’Index Exchange se donne un avantage en appelant son propre adexchange en premier, se donnant de précieuses millisecondes d’avance.

“Notre wrapper est entièrement non biaisé, transparent et auditable. Il a toujours été conçu ainsi”, se défend Gabe DeWitt, VP produits et opérations techniques d’Index Exchange, interrogé par AdExchanger.

Pour mieux comprendre le processus d’un affichage publicitaire en header bidding, lire les explications sur notre site (en accès libre)

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Comment Index Exchange veut convaincre les éditeurs français avec son wrapper header bidding

Index Exchange met fin à sa pratique controversée du bid caching