TEST 15 JOURS

Jean-Christophe Tortora (La Tribune) : “Notre projet en Afrique est ambitieux et peut changer le visage du groupe”

Jean-Christophe Tortora est le président de La Tribune. Avec le groupe Hima et la SAS France Economie, il a repris le titre économique en difficulté en 2012, avec un projet à la fois local et national, très axé sur le numérique. Pour la première fois depuis quinze ans, La Tribune n’a pas affiché de pertes en 2015. Pour mind, son président dresse le bilan, détaille ses résultats et évoque ses projets : développement des éditions locales en ligne, partenariats avec des acteurs étrangers, nouveaux financements…

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 03 juin 2016 à 17h17 - Mis à jour le 18 novembre 2021 à 14h11

Vous avez repris La Tribune en 2012. Quel bilan faites-vous aujourd’hui ?

Notre projet est conforme à nos prévisions, nous sommes satisfaits. Il s’appuyait sur une croissance des revenus avec le développement des activités numériques et la diversification des revenus. Beaucoup de travail a été réalisé par les équipes. Le modèle économique reste fragile, mais on profite aussi d’une vraie dynamique entrepreneuriale ces dernières années : notre ligne éditoriale tournée sur l’innovation, l’entrepreneuriat et le numérique, au niveau national et local, trouve un vrai écho auprès des lecteurs, notamment les TPE et PME, qui constituent un très bon vivier d’abonnés.

Que représente La Tribune désormais ?

Le titre rassemble 48 salariés, dont 27 cartes de presse à temps plein. En 2015, notre croissance a été tirée par les revenus numériques et les événements physiques.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind