TEST 15 JOURS

Google DNI : qui sont les 50 acteurs français sélectionnés depuis 2016 et quels sont leurs dispositifs retenus ?

Le successeur du FINP a accordé 20 millions d’euros de subventions aux éditeurs français entre 2016 et 2019. Onze sociétés ont été choisies plus d’une fois. La nature des projets (CMS, audio, offres payantes...) reflète l’évolution des stratégies des médias ces trois dernières années.

Par Aymeric Marolleau. Publié le 29 mars 2019 à 14h58 - Mis à jour le 29 mars 2019 à 14h58

Trois ans et demi après la création de Google DNI, la plateforme américaine vient de dévoiler en mars 2019 les lauréats du sixième et dernier financement accordé par son fonds pour soutenir l’innovation dans les médias européens (lire sur notre site). L’occasion de faire le bilan de l’activité française du fonds.

La France a été parmi les pays les plus sélectionnés par Google, puisque les projets qui en émanent représentent 11,2 % des 662 projets récompensés en trois ans, et 14,3 % des 140,3 millions d’euros accordés (20 millions d’euros).
 

 


Depuis février 2016, 50 acteurs différents ont reçu un soutien de Google. Mais 11 groupes, principalement des “grands” éditeurs, concentrent 44 % des 75 projets sélectionnés dans l’Hexagone. Le Groupe Figaro, en intégrant notamment les projets émanant de CCM Benchmark,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La liste des 75 projets français soutenus par Google DNI de 2016 à 2019

Dossiers

Quel bilan dresser pour les plus grands projets médias financés par Google DNI ?

Quels sont les projets des médias français financés par Google DNI en mars 2019 ?

Le Monde travaille sur la segmentation des tarifs de ses abonnements en ligne