TEST 15 JOURS

Franck Kaddouch (ekstend) : “Le duopole n’est pas un sujet sur le marché de la publicité locale numérique”

Franck Kaddouch est CEO d’ekstend (ex-Lokall), agence média indépendante qui revendique la place de premier acheteur français en médias locaux. Il présente à mind Media sa vision du marché publicitaire de proximité et plus particulièrement l’enjeu du drive-to-store.

Par Mégane Gensous. Publié le 05 juin 2018 à 16h43 - Mis à jour le 05 juin 2018 à 16h43

Quelle est la position d’ekstend sur le marché publicitaire ?

Sur le marché publicitaire français des médias locaux – qui pèse environ 10 milliards d’euros annuels – ekstend est le premier acheteur avec 100 millions investis chaque année pour le compte de nos clients. Cette position est héritée de Demain Midi, la première agence média spécialisée en publicité locale que j’ai fondée en 1998 et qui a ensuite été rachetée par Carat (Dentsu Aegis Network) en 2000.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Comment les agences médias indépendantes se démarquent sur le numérique

Dossiers

Drive-to-store (1/2) : quelle est la fiabilité des méthodes de géolocalisation via le mobile ?

Dossiers

Drive-to-store (2/2) : comment les acteurs du mobile tentent de rassurer les annonceurs