TEST 15 JOURS

Flipboard, Upday, News Republic… les nouvelles sources de trafic mobile prennent de l’importance

Alors que le mobile est devenu le premier support numérique consulté pour de nombreux éditeurs médias, ces derniers cherchent à diversifier leurs sources de trafic au-delà de Google et Facebook. Ils peuvent compter sur des fabricants de smartphones qui pré-installent sur leurs terminaux leurs propres agrégateurs (Apple News), ceux de partenaires (Upday d'Axel Springer pour Samsung) ou ceux de partenaires tiers (Flipboard, News Republic) pour en favoriser l’utilisation. Quels sont les modèles de ces agrégateurs et leurs usages ?

Par Aymeric Marolleau. Publié le 25 septembre 2018 à 16h16 - Mis à jour le 25 septembre 2018 à 16h16

Le mobile est devenu la première source de trafic en ligne de nombreux éditeurs de contenus, devant l’ordinateur. Il représente par exemple 70 % des visites en ligne de France Info (contre 63 % il y a un an) et 60 % de celles de 20 Minutes, selon leurs responsables, interrogés par mind Media. Cela grâce à l’évolution des usages et aux efforts réalisés sur le temps de chargement des pages, notamment grâce à l’intégration, par certains, du format AMP de Google et, dans une moindre mesure, de Facebook Instant Articles.

Google, premier apporteur de trafic sur mobile

L’écosystème de Google est le principal apporteur de trafic sur mobile des éditeurs, selon une étude de Chartbeat auprès de 700 médias dans 65 pays, relayée par Meta Media. Les éditeurs que nous avons interrogé nous l’ont confirmé. A titre d’exemple, Google Search représente 20 à 25 % de l’audience mobile de France Info, Google Actualités un peu moins de 10 %, et les “Content Suggestions” sur le navigateur mobile Google Chrome environ 5 % (lire notre dossier sur les recommandations de contenus sur Chrome). En outre, France Info a enregistré 13,9 millions de visites en provenance de Google AMP en juin 2018 (lire sur notre site).

Echaudés par les conséquences qu’a eu le changement d’algorithme de Facebook sur leurs audiences, les éditeurs cherchent à diversifier leurs sources de trafic sur ce terminal, afin de ne pas dépendre d’une seule plateforme. Pour cela, ils peuvent notamment compter sur les initiatives des constructeurs de téléphone, comme Apple et Samsung. “Les fabricants de smartphones utilisent l’actualité comme un levier pour augmenter la récurrence d’usage de leurs terminaux.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Upday : la réponse d’Axel Springer à Google AMP et Facebook Instant Articles

Certains éditeurs américains voient le trafic en provenance de Flipboard augmenter

Dossiers

Le poids de Google AMP dans le trafic web mobile des éditeurs de presse a reculé en 2018