TEST 15 JOURS

Fake news : comment des start-up veulent aider les médias en ligne à mieux crédibiliser leurs contenus

La prolifération des fake news sur les grandes plateformes et l'incapacité des pouvoirs publics et des éditeurs à lutter contre le phénomène ont contribué à alimenter la défiance des lecteurs envers les médias. Pour y remédier, certaines start-up se positionnent sur la certification et la notation de l'information en ligne. L'objectif : redonner de la valeur aux contenus des éditeurs médias afin de retisser la confiance avec leurs lecteurs. mind Media a interrogé deux start-up qui opèrent sur ce marché pour décrypter leurs dispositifs et leur modèle économique, présenter les premiers résultats obtenus et envisager leur avenir. 

 

Par Paul Roy. Publié le 29 août 2019 à 12h18 - Mis à jour le 29 août 2019 à 12h18

En 2019, le baromètre réalisé par Kantar pour la Croix indiquait une chute globale de la confiance dans les médias, et ce sont les médias en ligne qui en pâtissent le plus : la part de la po­pulation française jugeant les informations issues d’internet “crédibles” est passée de 39 % en 2014 à 25 % en 2019.  

Au-delà des initiatives de fact-checking et de mise en perspective de l’information des médias pour retrouver la confiance de leurs audiences, les récentes annonces de Facebook – qui a notamment employé une équipe de journalistes pour sélectionner les contenus de NewsTab, son nouveau projet d’onglet d’actualités – laissent à penser que les plateformes prennent conscience de leur rôle et de cette nécessité d’authentifier et vérifier l’information avant qu’elle ne soit publiée.

Dans le même temps, pour répondre à ces problématiques et compléter le mouvement initié par les pouvoirs publics, les médias et certaines plateformes, des start-up se sont positionnées comme tiers indépendants sur la certification, la notation et l’authentification de l’information en ligne. 

Une équipe éditoriale dédiée 

 Depuis 2016, les plateformes et les agrégateurs de contenus ont globalement montré leur incapacité à trier l’information,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Facebook pourrait mettre en avant le contenu des éditeurs dans un nouvel onglet

Dossiers

3 façons pour les éditeurs de recréer de la confiance avec le lectorat sur le numérique