TEST 15 JOURS

Facebook va rémunérer des médias britanniques sélectionnés dans son dispositif dédié à l’actualité

La société étend en Europe son programme "News", des partenariats rémunérés avec des éditeurs sélectionnés, qui est déjà appliqué aux Etats-Unis. Des négociations vont débuter avec les médias français qui se montrent plus exigeants. En toile de fond : l’application de la loi sur les droits voisins.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 01 décembre 2020 à 17h43 - Mis à jour le 06 janvier 2021 à 15h54

Facebook a annoncé mardi 1er décembre le déploiement au Royaume-Uni à partir de janvier 2021 de son dispositif Facebook News. Celui-ci permet de rémunérer certains médias partenaires pour la diffusion, au sein d’un onglet dédié dans son application mobile, de leurs actualités nationales et locales ou des contenus lifestyles “qui ne sont pas encore présents sur la plateforme” au sein du flux d’actualité.

Un apport de trafic potentiellement important

Parmi les premiers éditeurs britanniques partenaires figurent The Economist, ESI Media, Guardian Media Group, Hearst, Condé Nast, JPI Media, Midland News Association,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires
Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Google va verser l'équivalent de 850 millions d'euros à 200 médias dans le monde pour un nouveau dispositif d’information

Droits voisins : le conseil d'administration de l’APIG valide les principes d'un accord avec Google

Aux Etats-Unis, un procès intenté contre Google pour abus de position dominante sur la publicité search 

En Italie, l’Autorité de la concurrence va enquêter sur les pratiques de Google dans la publicité display

Droits voisins : CMI France ne signera pas l’accord collectif proposé par Google

Les éditeurs de presse et e-commerçants demandent à la Commission européenne d'agir contre Google

Droits voisins : Google a signé des accords avec Le Monde, Le Figaro, Libération et L'Express