TEST 15 JOURS

Droits d’auteur : Google ne veut pas rémunérer les éditeurs et va modifier l’affichage des contenus dans son référencement

L'association réunissant la presse quotidienne nationale et la presse régionale a aussitôt réagi en critiquant "un véritable contournement de l’esprit de la loi française et plus largement de la directive européenne", tout comme les autorités politiques.

Par Jean-Michel De MarchiPaul Roy. Publié le 25 septembre 2019 à 13h31 - Mis à jour le 25 septembre 2019 à 13h31

Richard Gingras, VP News de Google, a précisé lors d’une conférence de presse mercredi 25 septembre à Paris (lire aussi sa note sur le blog de Google), la façon dont le groupe veut appliquer la directive européenne sur le droit d’auteur qui entrera en vigueur en France fin octobre. En premier lieu, la société annonce que, quoi qu’il arrive, elle ne rémunérera pas les éditeurs pour leurs contenus présents dans ses résultats de recherche : “Nous n’avons pas l’intention de payer une licence pour la reprise d’un extrait d’un contenu”, …

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

L’autorité de la concurrence britannique s’intéresse à Facebook et Google

Une mise à jour de l’algorithme de Google affecte la visibilité de sites médias

Google va favoriser les articles originaux dans son moteur de recherche