TEST 15 JOURS

Covid-19 : 10 chiffres sur les effets de la crise en mars

La crise sanitaire et économique déclenchée par le Covid-19 en mars 2020 aura des conséquences profondes sur les entreprises du secteur des médias et de la publicité en ligne, qui sont nombreuses à voir leurs revenus chuter. mind Media a réuni 10 chiffres pour en prendre la mesure.

 

Par Aymeric Marolleau. Publié le 09 avril 2020 à 11h33 - Mis à jour le 09 avril 2020 à 11h33

🔵 + 111 % et + 86 %

Les sites d’information ont vu leur fréquentation croître fortement après l’aggravation de la crise sanitaire, le premier tour des élections municipales, puis l’allocution du président de la République annonçant les premières mesures de confinement. L’ACPM a mesuré + 111 % de visites supplémentaires en moyenne du mardi 17 au mardi 24 mars par rapport à une semaine traditionnelle “normée”, puis + 86 % lors de la semaine suivante (du mardi 24 au mardi 31 avril).

 

🔵 + 21,6 %

A la faveur du confinement, la consommation des services de vidéo payants a fortement progressée. “En une semaine, le nombre de programmes regardés est passée de 14,8 millions à 18 millions”, indiquait début avril au Monde le fondateur de NPA Conseil, Philippe Bailly. Et le nombre de streamers est passé de 2,7 millions il y a un an à 5 millions la semaine du 23 mars.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Covid-19 : les conséquences sur le secteur des médias et de la publicité en ligne

Dossiers

Covid-19 : les chiffres clés de la vente programmatique

Covid-19 : Netflix France ouvre un fonds d'un million d'euros d'aides aux professionnels du cinéma

Bataille entre syndicats de journalistes et éditeurs de presse autour de l'application du chômage partiel pour les pigistes