TEST 15 JOURS

Cookies : les éditeurs pourront solliciter régulièrement le consentement des internautes

La Cnil va accorder une certaine liberté aux éditeurs médias en n’exigeant pas une symétrie de durée entre la conservation du consentement et le refus de l’internaute à l'utilisation de ses données.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 29 octobre 2020 à 17h48 - Mis à jour le 29 octobre 2020 à 17h48

Le Geste a organisé lundi 26 octobre une série de questions-réponses entre Etienne Drouard, son avocat, par ailleurs associé au cabinet Hogan Lovells, et la Cnil pour tenter de préciser certains points de ses lignes directrices sur le consentement au dépôt de cookies et sa recommandation d’application (notre analyse).…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Les conclusions du rapport d'enquête de la CNIL belge sur le TCF contestées par l'IAB Europe

Dossiers

RGPD : 10 enseignements après la refonte des CMP des médias en ligne pour le TCF v2

Dossiers

Cookies : comment les éditeurs recueillent-ils le consentement des internautes au 7 octobre 2020 ? 

Dossiers

TCF v2 : la CMP de Didomi retenue par 63 % des sites médias du top 100 en France au 18 septembre

La liste des CMP choisies par les principaux médias en France