TEST 15 JOURS

Condé Nast veut rendre son activité compatible avec le développement durable 

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 20 mai 2020 à 15h38 - Mis à jour le 20 mai 2020 à 15h38

Condé Nast a annoncé mercredi 20 mai un certain nombre d’engagements au niveau mondial en faveur du développement durable : notamment la neutralité carbone de ses activités d’ici 2030, papier certifié responsable à 100 % fin 2021, fin des emballages en plastique à usage unique d’ici 2025, etc. Sa stratégie et ses engagements sont détaillés sur une plateforme dédiée.

À retenir. L’opinion est de plus sensible aux enjeux éthiques et écologiques. Une tendance qui sera sans doute exacerbée chez certains consommateurs du fait de la pandémie de Covid-19. Comment concilier respect de l’environnement et business ? Voeu pieux ou vrai mouvement de fond pour le secteur de la presse et les modèles économiques des éditeurs ? Plusieurs initiatives ont été prises ces derniers mois dans la presse : en janvier au Royaume-Uni, le Guardian a annoncé ne plus accepter les publicités de toutes les sociétés (pétrolières, gazières…) qui extraient des combustibles fossiles, et en France, l’ensemble Les Echos – Le Parisien a amorcé une stratégie “plus responsable”.

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretiens gratuit

Luc Wise (The Good Company) : "Les annonceurs doivent évaluer les agences également sur des critères sociétaux et environnementaux"

Havas Media va calculer l’empreinte carbone des campagnes de ses clients en France

Dossiers

Les enjeux des agences pour répondre aux attentes autour de la RSE