TEST 15 JOURS

Concurrence : Meta placé sous régime spécial de surveillance en Allemagne

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 05 mai 2022 à 17h22 - Mis à jour le 05 mai 2022 à 17h22

Après Google en janvier, l’autorité de la concurrence allemande a annoncé mercredi 4 mai avoir placé Meta sous le régime des sociétés particulièrement observées du fait de leur position dominante dans l’écosystème numérique et des risques pour la concurrence du secteur.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

En Allemagne, l'autorité de la concurrence place Google sous régime spécial

La Commission européenne et l’Autorité de la concurrence britannique enquêtent sur Facebook

De nouveaux médias allemands demandent l’interdiction de Google News Showcase

Données personnelles : Facebook ne liera plus les comptes Facebook et Instagram sans opt-in préalable

Entretiens

Christian Röpke (Die Zeit) : "Faire payer un euro la période d'essai de l'abonnement numérique est plus efficace que de la rendre gratuite"

Droits voisins : le SEPM signe un accord cadre avec Google

MediaForEurope s'active dans la consolidation du marché audiovisuel européen

En Allemagne, Bertelsmann va lancer une plateforme de streaming multimédia

Analyses

Pourquoi TF1 et ProSiebenSat.1 ont rompu leurs relations capitalistiques

Header bidding : Google veut mieux intégrer Prebid dans Google Ad Manager

Entretiens

Vicente Ruiz Gomez (El Mundo) : "La monétisation des podcasts est encore une réelle difficulté"

Le Geste porte plainte contre ATT d’Apple devant l’Autorité de la concurrence

Analyses Dossiers

Google accusé de truquer le marché publicitaire en ligne : de nouveaux éléments mettent en cause son système d'enchères programmatiques

Publicité en ligne : pourquoi l’Autorité de la concurrence française inflige une amende de 220 millions d’euros à Google