TEST 15 JOURS

Comment Unify a créé sa DMP sans cookie, Unify Audience Platform

Dans un contexte de moins en moins favorable à l’exploitation des cookies et données tierces, les éditeurs cherchent des solutions. Le pôle de pur players du groupe TF1, Unify, a ainsi développé une plateforme first party data à partir de la technologie de Permutive. mind Media a interrogé Sabina Gros, directrice générale de Unify, et Dounia Zouine, chief data officer, pour présenter les enjeux du dispositif, sa méthode de travail et les premiers résultats.

Par Paul Roy. Publié le 15 octobre 2020 à 10h16 - Mis à jour le 13 janvier 2021 à 22h19

Le contexte  

Unify est le pôle créé il y a un an au sein du groupe TF1 pour rassembler ses activités de pure player digital, dont une partie acquises ces trois dernières années (Doctissimo, Aufeminin, Minutebuzz, Marmiton…). Son activité est en grande partie publicitaire, mais également e-commerce avec les box de MyLittleParis. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 173 millions d’euros en 2019 et met régulièrement en avant une donnée granulaire sur des audiences diversifiées. “Unify Audience Platform est aussi une alliance data. L’idée est d’utiliser toutes les données de nos éditeurs et d’en tirer le potentiel maximum”, explique Dounia Zouine, chief data officer de la structure. 

 

 
Notre volonté était de segmenter 100 % de l’audience, mais nous avions deux contraintes : l’incapacité à toucher les audiences dans les environnements sans cookies comme Safari,…
Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le marché publicitaire face aux restrictions du tracking utilisateur

Les nouveaux enjeux liés aux données dans les agences médias

Dossiers

Cookies : comment les éditeurs recueillent-ils le consentement des internautes au 7 octobre 2020 ? 

La Cnil modifie ses lignes directrices sur le consentement des internautes au dépôt de cookies